Jérémie Virmoux

Cabinet Albert 1er

102, boulevard de la Marne

94210 La Varenne Saint-Hilaire

06 58 68 92 39

©Jérémie Virmoux - Osteopathe D.0 Saint-Maur des Fossés

Saint-Maur des Fossés,94100, La Varenne Saint-Hilaire,94210, St-Maur, La Varenne, Champigny-sur-Marne, Chennevières-sur-Marne, Sucy-en-Brie, Bonneuil-sur-Marne, Créteil, Ormesson-sur-Marne, Boisy-Saint-Léger, Joinville-le-Pont, Nogent-sur-Marne, Le Perreux-sur-Marne,Vincennes, Saint-Mandé, Fontenay-sous-Bois, Saint-Maurice, Charenton-le-Pont, osteo, venir à st-maur, venir à la varenne, douleur, boulevard de la marne, bord de marne, marché de la varenne, rer la varenne chennevières.

  • Facebook

July 7, 2018

July 7, 2018

Please reload

Posts Récents
Posts à l'affiche

 

L'association  Clara Fait et Rit  organise différents évènements comme la Course pour Clara à Boissy-Saint-Leger (94470) pour récolter des fonds afin d'avoir accès aux thérapies non prise en charge par les aides de l'Etat. Je remercie les parents de Clara ainsi que tous les bénévoles pour m'avoir permis d'intervenir lors de l'évènement et de passer un bon moment!

Voici le lien de l'association pour en savoir plus: http://clarafaitetrit.e-monsite.com/​

 

 

  

Qu'est ce que l'épilepsie?

 

La Fondation Française pour la recherche sur l'épilepsie nous donne sa réponse:

 

L’épilepsie est la deuxième pathologie neurologique en France, après la maladie d’Alzheimer, avec près de 600 000 patients dont :

  • 150 000 résistent à tous les traitements (coût annuel de 3,5 milliards d’euros)100 000 sont des enfants, dont l’accès à l’éducation est compromis

  • 300 000 sont des adultes stigmatisés sur le marché du travail et dont un tiers sont sans emploi

  • 100 000 sont des personnes âgées dont la dépendance est accrue du fait de la maladie

  • 3 000 meurent chaque année faute d’une prise en charge adaptée

En Europe, l’épilepsie est la maladie neurologique handicapante la plus fréquente avec un coût global estimé à 0,2% du PIB des pays industrialisés.A cela s’ajoute une méconnaissance profonde de la maladie qui conduit la plupart des personnes qui souffrent d’épilepsie à vivre en permanence avec la double crainte de la crise et du regard des autres.

 

Elle se caractérise par la répétition de crises imprévisibles, soudaines et souvent très brèves, qui prennent des formes très diverses. C’est la raison pour laquelle il faut parler « DES » épilepsies et non de l’épilepsie. Ces crises qui surviennent par surprise ont longtemps entouré la maladie d’un halo de mystère.

 

Aujourd’hui, on sait que son origine est cérébrale et liée à des décharges anormales au sein de réseaux de neurones que l’électro-encéphalogramme peut enregistrer. Mais la peur de l’épilepsie, en partie entretenue par la diffusion des idées reçues, est souvent plus lourde à porter que la maladie elle-même ; on parle de double maladie : pathologie mais aussi maladie sociale du fait du regard des autres.

Source: http://www.fondation-epilepsie.fr/comprendre-epilepsie/quest-ce-que-cest/

 

 

En quoi consiste le traitement dont parle l'association Clara Fait et Rit?

 

L'hémisphérotomie permet d'isoler les deux hémisphères cérébraux par un acte chirurgical dans le cas de certaines épilepsies réfractaires.

 

De manière plus précise l'association épilepsie france nous donne sa réponse:

 

 

L'hémisphérectomie fonctionnelle et l'hémisphérotomie consistent à désafférenter un hémisphère entier tout en laissant en place sa vascularisation. Elles tendent à remplacer l'ablation de l'hémisphère (hémisphérectomie) qui a l'inconvénient de laisser en place un volumineux espace mort source de complications à long terme. Ces interventions sont indiquées lorsque l'épilepsie concerne la totalité d'un hémisphère qui n'est plus fonctionnel. Le déficit préexistant (hémiplégie, hémianopsie) est peu ou pas modifié par l'intervention et les possibilités de marche sont conservées. La difficulté est de s'assurer du caractère strictement unilatéral des crises d'épilepsie et de l'intégrité de l'hémisphère controlatéral. Sur soixante dix patients (32 filles et 38 garçons âgés de 5 mois à 20 ans) ayant eu une hémisphérotomie dans notre unité entre 1990 et 1999, les étiologies se répartissaient de la façon suivante :

  • Hémimégalencéphalie et dysplasies étendues (34%)

  • Encéphalite de Rasmussen (27%)

  • Séquelles d'accidents ischémiques (21%)

  • Sturge Weber (14%)

  • Autres étiologies (0,02%)

Source: http://www.epilepsie-france.com/lepilepsie/prise-en-charge/traitements-chirurgicaux/hemispherectomie.html​

 

 

 

 Merci de votre lecture! Votre ostéopathe à Saint-Maur des Fossés / La Varenne Saint-Hilaire

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square